Show Tasting!

Jeremiah : apocalyptique

Jeremiah est une série post-apocalyptique (Jericho, The Walking Dead, Revolution ou Falling Skies) diffusée entre 2002 et 2004. Elle serait basée sur la bande dessinée éponyme de Hermann. Bien qu’en lisant la description, je ne vois pas beaucoup de  rapport, mis à part les noms. La bande dessinée nous raconte l’histoire de Jeremiah, fils de fermier décrit comme naïf, qui survit à une guerre entre les blancs et les noirs et qui vit dans un univers post-atomique. Dans la version dessinée, Kurdy est un mercenaire. Je dirais que nous avons plus affaire à des homonymes qu’aux mêmes personnages. Bref, passons à la description de la série.

Elle commence quinze ans après une épidémie appelée « La Grande Mort » qui éradique 99.9% de la population pubère.
Pendant toutes ces années, les survivants (enfants/adolescents) ont dû apprendre à vivre sans adultes et sans le confort apporté par les connaissances de ceux-ci.
Nous retrouvons donc un monde sans société définie, construit autour de communauté/tribus, dans lesquelles la loi du plus fort est souvent la seule loi (en même temps, c’est un peu toujours la même problématique de ce genre de série). Certains de ces clans arrivent à retrouver l’électricité quand d’autres ont déjà des ordinateurs. Pour certaines, trouver de quoi manger restent encore le problème principal.

Tout au long de la série, nous suivons Jéremiah (Luke Perry) un nomade, qui change de villes à la recherche de son père qui aurait survécu en se réfugiant dans un endroit appelé le « secteur de Valhalla ». Sur son chemin, il rencontre Kurdy qui commencera par lui voler ses poissons fraîchement péchés pour ensuite devenir son compagnon de route. Ils arrivent dans une ville dominée par une certaine Theo où ils apprennent qu’il existe un endroit avec tout le confort d’avant. Ils décident de s’y rendre. À partir de là, ils deviendront des explorateurs/espions pour cet endroit puis des missionnaires. La saison 2 nous raconte la construction d’une coalition afin de recréer un semblant de société.

Alors, cette série… je ne sais pas trop quoi en penser. En général, je dois avouer aimer ce genre de série, post-apocalyptique, dans lesquelles absolument tous les délires sont permis. Après, il est vrai que nous sommes en 2013, qu’elle date de 2002 et qu’elle a très mal vieillie. Deux scènes m’ont particulièrement marquées.

La première est dans la saison 1 épisode 18, lorsque Theo (re)découvre les joies d’une salle de bain avec eau chaude, dont voici l’extrait.

Le seconde scène qui est pour moi extrêmement kitsch, se trouve dans la saison 2 épisode 5. Il s’agit du moment où Jeremiah lit une lettre que son père lui a écrit plusieurs années auparavant. Sauf que, attention, nous pouvons voir son père lisant la lettre qui défile derrière lui. Je n’ai pas pu m’empêcher de vous retrouver un extrait.

En conclusion, je dirais que c’est une série à regarder si vous aimez absolument ce genre et que vous avez déjà regarder tout ce que vous pouviez trouver s’en rapprochant. Et si vous tenez à la regarder, prépapez-vous un festin afin de vous mettre en contraste total avec l’ambiance de la série.

Créateur(s): J. Michael Straczynski
Chaîne d’origine: Showtime
Diffusion en France: TPS cinéculte
Première année de diffusion: 2002
Format : 45 minutes
Nombre de saisons : 2
Nombre d’épisodes : 35
Publicités
Cette entrée a été publiée le 31 mars 2013 à 10:19. Elle est classée dans Action, Aventure, Époque, Chaîne TV d'origine, Future, Genre, Pays, Post-Apocalyptique, Sci-Fi, USA et taguée , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

5 réflexions sur “Jeremiah : apocalyptique

  1. J’aime bien ce genre de sujet ^^
    Après c’est vrai que si la série a mal vieillit ça pose problème, mais qui sait, la curiosité me poussera peut être à la regarder ^^

  2. Pingback: Upfronts 2013 : ABC | Show Tasting!

  3. Pingback: Continuum | Show Tasting!

  4. Pingback: Defiance | Show Tasting!

  5. Pingback: Les génériques de la fin des années 90 | Show Tasting!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :