Show Tasting!

Arrested Development

Aaaah!!!! Arrested Development, toute une histoire (d’amour). Je me souviens de la première fois où j’ai regardé un épisode. Ce fût le coup de foudre! Non, non, je n’exagère pas. Bon, je me suis  quand même dit lors des premières minutes: « Qu’est-ce que c’est que ce truc?! ». Et puis finalement… Finalement, j’ai adoré cette sitcom, qui réussit tout ce qu’elle entreprend, qui me fait rire et qui me surprend!

Arrested Development

Commençons par le casting:

  • Michael Bluth : Jason Bateman
    Juno, Hancock, Couples Retreat, Horrible Bosses, Sit Down, Shut Up
  • George Michael Bluth : Michael Cera
    Juno, Scott Pilgrim, Clark & Michael
  • George Oscar Bluth : Will Arnett
    The Millers, Up All Night, Running Wild, Sit Down, Shut Up, The Increasingly Poor Decisions of Todd Margaret
  • Buster Bluth : Tony Hale
    Veep, Chuck
  • George Bluth Senior : Jeffrey Tambor
    Wordgirl, Bent, The Hangover, Paul
  • Lucille Bluth : Jessica Walter
    Retired at 35, 90210, Saving Grave
  • Tobias Fünke : David Cross
    Running Wilde, Tenacious D, The Increasingly Poor Decisions of Todd Margaret
  • Lindsay Bluth Fünke : Portia de Rossi
    Better off Ted, Nip/Tuck, Ally McBeal
  • Maeby Fünke : Alia Shawkat
    State of Grace, Whip It, The To Do List

Arrested Development

Voilà, maintenant que les bases sont posées…. commençons par faire les liens de famille.
Michael est le fils de Lucille et de George Senior. Il a un fils, George Michael. Il a deux frères Buster et George et une soeur, Lindsay. Cette dernière est mariée à Tobias et ils ont une fille Maeby.

Et maintenant l’histoire :

Michael est celui qui règle les problèmes, celui qu’on appelle en pleine nuit, celui qui vient à la rescousse de tout le monde… bref le pilier de la famille. Sauf qu’il n’en peut plus et décide  de partir vivre en Arizona avec son fils afin d’échapper à ses demandes constantes. La veille de son départ, son père se fait arrêter pour abus de biens sociaux. La famille n’a plus accès à son argent et se retrouve complètement perdue, tel un chiot sans sa mère. Ils ne savent pas vivre sans argent, sans luxe et autres fêtes somptueuses.
Michael étant le bon fils qu’il est, il décide de rester et de les aider une fois de plus.
A côté de ce problème majeur, chaque membre de cette famille est une apocalypse, ils ramènent problèmes en tout genre que Michael doit régler.

Je dois avouer que les trois premières saisons, même si elles m’ont laissé un souvenir merveilleux, deviennent de plus en plus floues (je pense que je vais devoir me faire un marathon Arrested Development!). Par contre la quatrième saison, qui vient d’être diffusée par Netflix, est encore très fraîche.
J’ai adoré ce concept d’un épisode centré sur un personnage. Chaque épisode raconte la même histoire, les mêmes moments, mais avec les points de vue des différents personnages et donc rajoutent des détails à chaque fois (On retrouve ce concept dans la série The Syndicate). Du coup on comprend mieux pourquoi telle ou telle situation a lieu, pourquoi les personnages réagissent de certaines façons et surtout… surtout ça nous donne (quasiment à chaque fois la réponse) à la question… « Mais comment il est arrivé là celui là? ».

Cette quatrième saison est pleine de rebondissements, de situations absolument loufoques, de choses qu’on ne peut même pas imaginer se passer.

J’ai adoré retrouver ces personnages qui m’avaient manqué, je suis extrêmement contente qu’un film soit produit, je le suis moins car cela veut dire que la série sera définitivement bouclée. Le casting est absolument génial et chaque acteur incarne tellement bien son rôle, qu’il n’est d’ailleurs pas évident de les voir ailleurs.

Installez-vous avec des jus de fruits qui vous donneront du  peps et profitez de cette série parfaite! Si, si, j’ose le dire, PAR-FAITE!

Et n’oubliez pas, je suis sur Facebook maintenant, et ma page est par !

Créateur(s): Mitchell Hurwitz
Chaîne d’origine: Fox & Netflix (Saison 4)
Diffusion en France:  TPS Star & Virgin 17
Première année de diffusion: 2003 & 2013
Format : 22 minutes (Saison 1-3) & 37 minutes (Saison 4)
Nombre de saisons : 4
Nombre d’épisodes : 68
Publicités
Cette entrée a été publiée le 27 juin 2013 à 11:00. Elle est classée dans 2000s, 2010s, Époque, Chaîne TV d'origine, Comédie, Geek, Genre, Pays, Sitcom, USA et taguée , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

10 réflexions sur “Arrested Development

  1. Pingback: Upfronts 2013 : CBS | Show Tasting!

  2. Pingback: Cette semaine sur nos écrans #8 (20 au 26 Mai 2013) | Show Tasting!

  3. Je ne connais pas du tout

  4. Pingback: Up All Night | Show Tasting!

  5. Pingback: Les pires parents – Top SeriesAddict | Show Tasting!

  6. Pingback: Les 71ème Golden Globes ! (TV) | Show Tasting!

  7. Pingback: Les Frères et Soeurs préférés – Top SeriesAddict | Show Tasting!

  8. Pingback: Top 100 de mes personnages préférés – Top SeriesAddict | Show Tasting!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :