Show Tasting!

Necessary Roughness

La troisième saison s’est achevée le 21 août dernier et je dois avouer que je vais avoir du mal à attendre l’été prochain pour commencer la saison 4.

Necessary Roughness est une série qui mélange deux thèmes, la psychologie et le sport. Nous pouvons trouver de très bonnes séries dans chacun de ces thèmes respectifs, je pense notamment à Friday Night Lights et à Web Therapy, mais ce mélange me semble inédit . Et c’est, pour moi, une combinaison gagnante.

La série tourne autour de Dani Santino (Callie Thorne – Prison Break, Rescue Me, The Wire), une femme qui vient de divorcer et qui doit de nouveau subvenir à ses besoins et ceux de ses enfants. Elle devient la thérapeute d’une équipe de football (américain) et plus spécifiquement d’un des joueur, TK (Mehcad Brooks – Desperate Housewives, The Game, True Blood), qui a de gros problèmes de management personnel (drogues, problème avec la justice, énervement…). Au vu de son succès avec ce joueur puis le reste de l’équipe, sa clientèle s’agrandit et compte désormais des chanteurs, des politiciens et autres figures publiques. Au début de la troisième saison, elle quitte les Bobcats pour intégrer l’agence de management de talent V3 appartenant à Connor McClane (John Stamos – The New Normal, Thieves, ER).
Sa vie personnelle changera radicalement, puisque de le mère de famille, elle devient mère célibataire et surtout séductrice. Elle aura des histoires compliquées, l’une avec Matt Donnally  (Marc Blucas – Buffy the Vampire Slayer) et l’autre avec Nico Careles (Scott Cohen – Law & Order : Trial by Jury, Gilmore Girls, The 10th Kingdom). Elle rentrera aussi dans un conflit quasi-permanent avec ses enfants Ray Jay (Patrick Johnson) et Lindsay (Hannah Marks – FlashForward, Weeds). Bref, sa vie se complique.

Necessary Roughness est une série divertissante, qui a ses moments. Néanmoins, je trouve que les premières saisons étaient bien plus drôles que celle qui vient de se terminer. La série s’essoufflerait-elle? Ou est-ce seulement le changement (passé de l’équipe à une agence) que je n’ai pas trop aimé?! Je ne sais pas… Je continuerai quand même à regarder, car je me suis attachée aux personnages et je veux savoir ce qu’il va se passer entre Nico et Dani….

Je vous conseille cette série accompagnée de lasagnes faites maison (si, si, soyons fous et imaginons que vous ayez le temps) et d’un bon verre de vin!

Et n’oubliez pas, je suis sur Facebook maintenant, et ma page est par !

Créateur(s): Liz Kruger & Craig Shapiro
Chaîne d’origine: USA Network
Diffusion française : Gulli
Première année de diffusion: 2011
Statut : En Production
Nombre de saisons : 3
Nombre d’épisodes : 38
Publicités
Cette entrée a été publiée le 3 octobre 2013 à 14:15. Elle est classée dans 2010s, Époque, Chaîne TV d'origine, Drame, Genre, Pays, USA et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

3 réflexions sur “Necessary Roughness

  1. J’ai vu la saison 1 et je ne sais pas pourquoi j’ai arrêter ensuite 🙂

  2. Pingback: Cette semaine sur nos écrans #11 (10 au 16 Juin 2013) | Show Tasting!

  3. Pingback: Cette semaine sur nos écrans #21 (19 Août au 25 Août 2013) | Show Tasting!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :